Valeurs et principes de l'UDAF

Par « valeurs et principes », l’UDAF et ses membres entendent tous les intérêts qui doivent être sauvegardés et concrètement promus pour que chaque famille puisse assumer ses responsabilités. La Déclaration des Droits de la Famille élaborée par l’UNAF et les UDAF en 1989 fait sienne les principes de liberté, de respect des autres et de soi, de justice et de solidarité. Elle énonce les obligations et moyens politiques qui s’y attachent. Elle rappelle les devoirs des parents, des enfants et de l’Etat.

Les valeurs communes

Forte de son expérience et de son histoire, l’Institution familiale affiche clairement les valeurs auxquelles elle est attachée, valeurs déclinées dans ses actions et représentations :

  • L’institution familiale est pluraliste et indépendante. A ce titre, l’action familiale de l’UNAF et des UDAF s’inscrit dans la continuité et au-delà des clivages politiques : elles donnent leur avis en toute liberté aux pouvoirs publics.

  • Soucieuses de l’intérêt général, les unions d’associations familiales, les mouvements et les associations familiales fondent leur action sur la solidarité des familles, ainsi que sur celle de leurs membres.

  • Leur action repose sur un fonctionnement démocratique et responsable, marqué par l’engagement de nombreux bénévoles dans l’animation et la gestion des associations familiales et des unions, pour l’amélioration des conditions de vie des familles et la défense de leurs intérêts matériels et moraux. Au-delà des alternances politiques, l’Institution familiale s’inscrit dans la société civile organisée et se révèle à ce titre comme une composante importante de la République Française.

« La famille et la dignité de la personne sont au centre des préoccupations de l'UDAF, Institution familiale.

L'UDAF agit :
  • pour la représentation
  • pour la défense
  • pour la promotion des intérêts de l'ensemble des familles de toutes origines politiques, religieuses, sociales ou philosophiques confondues.

La richesse et la force de ses actions sont apportées par la diversité de ses associations constitutives regroupant des personnes issues d'horizons divers autour de valeurs communes :
  • la solidarité
  • l'égalité des chances
  • la justice sociale
  • le respect des droits de l'individu

L’UDAF de l’Oise met plus particulièrement l’accent sur les valeurs suivantes

Attachement à la famille

  • Défendre les intérêts moraux et matériels des familles.
  • Se référer à la déclaration des Droits de la Famille.
  • Prendre en compte des conceptions différentes de la famille tout en créant des repères communs.
  • Promouvoir la famille, institution vivante, valeur ancrée dans le quotidien des services avec la vie quotidienne des usagers et la prise en compte de leurs besoins.
  • S'adapter et anticiper face aux mutations de la famille.
  • Répondre aux nouveaux besoins : logement, emploi, santé, éducation, loisirs, gestion des fonds, amélioration des conditions de vie, conciliation vie de famille et vie professionnelle

Responsabilité

  • S'engager en se rendant disponible au service des familles.
  • Etre professionnel dans nos missions.
  • Evoluer, s’adapter, se former, se remettre en cause.
  • Protéger les personnes bénéficiant de nos services

Altruisme

  • Aider plus qu’assister, promouvoir.
  • Accompagner, défendre les droits.
  • Aider l'autre en se rendant utile
  • Echanger, partager.
  • Proposer des services aux familles.
  • Privilégier l’autonomie des usagers en adaptant le suivi à leurs capacités et possibilités

Ouverture et écoute

  • Entendre, écouter, apporter des réponses…
  • Respecter l’autre, ses différences, ne pas juger.
  • Partage du temps de parole, respect du temps, parité de parole.
  • Individualiser les prestations rendues

Intégrité et fiabilité

  • Partager nos valeurs entre bénévoles et professionnels.
  • Respect des bénéficiaires des services.
  • Assurer la confidentialité des informations détenues.
  • Contrôler la gestion de l'argent par les professionnels.
  • Cibler et limiter nos interventions dans le temps, par nature et géographiquement

Justice et équité

  • Assurer la représentation équitable de chaque association membre.
  • Respecter et appliquer la loi.
  • Proposer des aménagements de la réglementation dans l'intérêt des familles et des bénéficiaires des services.
  • Assurer l'homogénéité des prestations servies par nos services.

Les grands principes

L'UDAF, entreprise de l'économie sociale et solidaire, associe à ses valeurs un principe de gestion désintéressée.

Elle met en œuvre une organisation collective visant la recherche de propositions et de solutions pour conduire une politique familiale volontariste.

Elle s'appuie sur un principe de transparence envers les bénéficiaires et également entre administrateurs et salariés. »

Les références communes

Toutes les unions d’associations familiales partagent les mêmes principes puisés à la source des constitutions et lois françaises, des textes européens et internationaux, des textes et déclarations des unions d’associations familiales.

  • La déclaration des Droits de l’Hommes et du Citoyen en 1789

  • Le Code Civil (article 213) et la jurisprudence. L’article 213 consacre la primauté du rôle des époux dans la direction morale et matérielle de la famille et dans l’éducation de leurs enfants. La jurisprudence complète cette disposition et l’adapte aux nouvelles configurations familiales apparues depuis.

  • Les Textes légaux, règlementaires et statutaires relatifs aux Unions d’associations familiales. Il s’agit du Code de l’Action sociale et des familles auquel ont été intégrés les textes de l’ordonnance de 1945 portant création des unions d’associations familiales. Il sera complété ultérieurement par la loi du 11 juillet 1975.

Ces différents textes affirment la vocation d’universalité de l’Institution familiale qui représente toutes les familles, qu’elles soient mariées ou non, qu’elles soient françaises ou étrangères en situation régulière.

  • L’article 10 du préambule de la Constitution de 1946 dispose : « La Nation assure à l’individu et à la famille les conditions nécessaires à son développement ». Il a été repris dans le préambule de la constitution de 1958.

  • La Convention Européenne des Droits de l’Homme de 1950. Elle a des répercussions concrètes sur le droit interne français et conduit parfois à des modifications de dispositions nationales comme la modification par ordonnance sur la filiation des différences de traitement entre enfants naturels et enfants légitimes.

  • La Déclaration de l’UNAF sur les droits de la famille de 1989. Adoptée le 11 Juin 1989 par l’UNAF réunie en assemblée générale, cette déclaration solennelle affirme la volonté de ses membres de contribuer à une meilleure prise en compte des droits, fonctions et responsabilités des familles. Elle réaffirme la nécessaire transversalité de la politique familiale.

  • La Convention Internationale des Droits de l’Enfant de 1989. Adoptée par les Nations Unies, elle rappelle notamment que l’enfant doit grandir sous la sauvegarde et sous la responsabilité de ses parents et, en tout état de cause, dans une atmosphère d’affection et de sécurité morale et matérielle.

Infos pratiques

Siège social :
35, rue du Maréchal Leclerc
B.P. 10815
F-60008 Beauvais Cedex

Horaires
Du lundi au jeudi
de 9h à 12h et de 14h à 16h30
Le vendredi de 9h à 12h et de 14h à 16h

Antenne de Compiègne : 9 rue Edouard Belin

Antenne de Creil : 11-17 rue Robert Schuman, résidence l'Obsidienne



Actualités

19/05/2017

«Ne prenez pas le risque de voir la mort en face»

La sécurité routière invente un moyen terrifiant, mais efficace, de sensibiliser les ...

17/05/2017

TUTELLES ET CURATELLES: le B-A-BA en 3 points

En principe, si la personne protégée effectue seul un acte relevant de la comp...

15/02/2017

L’Udaf60 devient "Ambassadeur PédaGoJeux"

  PREVENTION AUTOUR DU JEU VIDEO Comme l'indique le site web du collectif...

03/06/2016

APPEL D’OFFRE évaluation externe ANESM

APPEL D'OFFRE Dans le cadre de l'évaluation externe de ses services, l'UDAF 6...

31/05/2016

Alerte: une réduction de moins pour les familles

L'UNAF constate avec inquiétude la suppression des « remises de principe » qui permet...

> Voir toutes les actualités